augustin
La minute maniaque d'Augustin

#1 / Augustin a (dé)testé pour nous… la Color Run

Le week-end dernier,  Augustin, envoyé spécial Vileda, s’est rendu à Paris pour tester la Color Run. Une expérience qui a fait de lui un véritable maniaque de la propreté… Retrouvez ici le récit de sa folle journée.

09h01. Après quelques exercices et deux tartines de confiture, je suis fin prêt pour l’évènement de la journée. Je vais couvrir la Color Run pour Vileda !

09h40. Ponctuel, j’arrive près du départ de la course. Surprise, il y a énormément de monde. Entre mon short de course et mes voisins, je suis presque serré. Vivement le top départ !

10h02.  C’est le début de la course. Je pars sur un bon rythme. J’aperçois quelques personnes avec des seaux devant. Que font-ils là ? Je le saurai plus dans quelques centaines de mètres.

10h04. Au secours ! On me jette de la poussière ! Mais qui sont ces gens ? Que me veulent-ils ? Vileda m’aurait donc trompé ?!

10h22. La poussière change de couleur tous les kilomètres. Ca ne la rend certainement pas plus propre ! Je ressemble à arc-en-ciel mal lessivé. Les nouvelles baskets ne survivront pas à ça. Et ces gens qui continuent à jeter de la poussière ! Je décide d’accélérer.

10h29. J’aperçois un banc à quelques mètres. Je décide alors de me cacher derrière pour préserver ce qu’il me reste d’hygiène corporelle. Mais un des lanceurs de poussière me repère. Seule solution : une grande fuite en avant ! Je reprends de plus belle, toujours plus sale.

10h35. Alors que je remonte des colonnes entières de coureurs à la recherche de ma propreté perdue, j’aperçois quelques personnes s’amuser de toute cette mascarade. Certains ont même l’air de chercher à recevoir de la poussière… Dans quel monde vit-on ?

10h40. Telle une oasis en plein désert, j’aperçois la ligne d’arrivée près du pont d’Iéna. Enfin !

10h41. Je passe la ligne. Un énergumène de l’organisation tente de m’arrêter pour me remettre un sac… Mais je me remets à courir encore plus vite !

« Mais où allez-vous ? », me crie t-il alors que je m’éloigne.

« Me laver ! « , réponds-je en pleine course.

10h42. Je me retourne sur l’infâme spectacle de poussière. Tout le monde a l’air d’apprécier l’évènement. Les gens font la fête… Ils ont intérêt à revenir pour le nettoyage.

color-run-fun

12h. Enfin lavé.

13h. Le souvenir de cette expérience traumatisante m’envahit. Je décide de ne plus jamais revivre une telle expérience. C’est décidé, je vais dédier ma vie à la propreté !

Le lendemain, 06h20. Armé d’un SuperMocio, je commence à nettoyer la route souillée de la Color Run. Promis demain, il ne restera plus aucune trace. Bon… Peut-être après-demain.

Et vous, seriez-vous prêt(e)s, comme Augustin à tenter une telle expérience de saleté ?

Rendez-vous dès le mois prochain pour une nouvelle chronique de notre envoyé spécial Propreté !

 

source photos : thecolorunr.fr 

 

 

Comment avez-vous trouvé cet article ?
Article précédent Article suivant

Vous devriez aussi aimer

1 Commentaire

  • Répondre Le blog Vileda France ménage ma vie ! – Blog Vileda France 7 avril 2015 à 14 h 15 min

    […] “La Minute Manique d’Augustin“, la chronique déjantée de notre reporter amoureux de la propreté, […]

  • Laisser un commentaire