casino
Jeux-Concours

3 histoires incroyables qui ont fait la légende des casinos

A l’occasion de son jeu-concours le « Grand Jackpot du Ménage« , Vileda vous propose de revenir sur 3 histoires mythiques qui ont fait la légende des casinos. Entre les petits génies de l’informatique qui comptaient les cartes et l’homme qui a rempli une valise de billets en 2 minutes, ces endroits de jeux regorgent d’histoires et de gros lots. Mais rassurez-vous, Vileda aussi a de beaux cadeaux à vous proposer. Découvrez-les à la fin de cet article :)

 

1. Quand le numéro 7 sort 6 fois à la roulette !

Voilà une histoire qui a de quoi faire croire aux miracles. Elle nous est rapportée par l’un des auteurs les plus connus en matière de stratégies de jeu de casino, Barney Vinson. Le 14 juillet 2000, alors que ce dernier se balade dans le célébrissime Caesar Palace à Las Vegas, il assiste à une scène digne d’un James Bond. Il est un peu plus de 13h30 et les paris vont bon train à la roulette numéro 211. Le chiffre 7 sort… Jusqu’ici rien d’exceptionnel. Sauf que sur les 36 numéros que compte le cylindre, ce même chiffre sortira cinq fois supplémentaires. Oui, le chiffre 7 est bien sorti 6 fois d’affilée ! La probabilité que cette série se produise ? Une chance sur un milliard ! De quoi faire déclarer au croupier que « c’est la première fois en 27 ans de carrière qu’un tel évènement se produit ». Et parce qu’on est au casino, la légende raconte que le patron de l’étage aurait parié un million de dollars que le sept ne tomberait plus… à partir de la quatrième fois.

Source

Quand une bande de surdoués du MIT triche au Blackjack

Connaissez-vous le film « Las Vegas 21 » ? Il rapporte d’une façon « romancée » une histoire pourtant tout à fait vraie. Celle d’une bande d’étudiants surdoués d’une grande université américaine, le MIT,  parvenue à rouler plusieurs casinos dans les années 1990. Leur technique ? Les statistiques « tout simplement » :). La clique de petits génies avait mis au point un système très complexe pour compter les cartes au Blackjack. Au bout de cinq années, et après des centaines de milliers de dollars de gains (et quelques belles soirées), l’équipe s’est finalement faite pincée par une société de sécurité. Dans le film, la fin est extrêmement tourmentée. Dans la réalité, tous les étudiants auraient seulement été interdits de casino.

Source

Quand William L. Bergstrom devint « l’homme à la valise »

Le 24 septembre 1980, William Lee Bergstrom arrive au Binion’s Casino à Las Vegas avec deux valises. La première contient 777 000 dollars en cash (soit 2,23 millions de dollars aujourd’hui !). La seconde est… Complètement vide. Il arrive à une table de craps et joue tout son butin sur un seul lancer. Le croupier, qui en a vu d’autres, lance les deux dés et… Bergstrom gagne. Il part alors chercher son dû à la banque du casino, remplit sa valise vide sous l’œil éberlué du propriétaire (qui finira même par l’aider), puis repart comme si de rien n’était. Cette histoire incroyable lui valut le surnom de « Suitcase man » ou « l’homme à la valise ». La légende raconte qu’il disparut pendant quatre années… Pour réitérer le même coup avec autant de chance dans le même casino !

Source

 Grand Jackpot du ménage : 1 gagnant/jour pendant 21 jours !

Parce qu’on peut aimer l’esprit du casino, sans vouloir prendre autant de risques, Vileda lance son jeu-concours « Le Grand Jackpot du Ménage ». Le principe ? Un instant gagnant ! Vous jouez et vous savez immédiatement si vous repartez avec l’un des 21 lots ci-dessous. En cas de malchance ? Pas de problème ! Rejouez le lendemain. Il y a un gagnant par jour pendant 21 jours ;)


6 kits SuperMocio 3Action : 
seau, presse et balai à franges

Lot17 packs Microfibre « Vaisselle et Fenêtres » : essuie-vaisselles  et peaux spéciales fenêtres

Lot2

8 packs Microfibre « Cuisine & Carrelage » : lavettes cuisine 2 en 1 et serpillères 2 en 1

Lot3

Alors, prêt(e) à tenter votre chance au Grand Jackpot du ménage ? Rendez-vous sur notre page Facebook !

Faites vos jeux, rien ne va plus ! Et bonne chance !

 

 

Comment avez-vous trouvé cet article ?
Article précédent Article suivant

Vous devriez aussi aimer

Pas de commentaires

Laisser un commentaire